Changer d’assurance auto : quelles sont les étapes à suivre ?

Vous possédez une voiture et les prestations de votre assureur auto actuel ne vous conviennent plus ? Pourquoi ne pas le changer ? C’est un processus qui autrefois était difficile à suivre. Mais grâce à l’évolution des choses, vous pouvez désormais passer d’un assureur à l’autre sans trop de tracasseries. Voici comment procéder.

 

Faire une comparaison des offres disponibles sur le marché

La première étape à franchir pour le changement de son assurance auto est de se renseigner sur les conditions et les exclusions du contrat actif. Ceci permet de se rappeler des couvertures dont l’on bénéficie. Cela permet également de savoir la nouvelle offre à choisir pour répondre à ses besoins et son profil sans pour autant vider son portefeuille. Il faudra donc se rendre sur des comparateurs en ligne  pour en savoir plus sur les meilleures offres adaptées disponibles. En effet, pendant que certains assureurs auto tolèrent les jeunes conducteurs, d’autres préfère adresser leurs services aux conducteurs seniors disposant de véhicules haut de gamme. Réfléchissez donc bien avant de rompre votre contrat avec l’assureur actuel.

 

Passer à la résiliation du contrat d’assurance auto actif

 

Si vous réussissez après la première étape à trouver une meilleure offre d’assurance adaptée à vos besoins et à votre budget, plus d’hésitation. Passez à l’étape de rupture du contrat vous reliant à votre assureur actuel. Ceci, bien évidemment dans le cas où vous êtes en droit de résilier ce contrat. Pour faciliter les choses, vous pouvez confier les démarches de changement d’assurance au nouvel assureur en utilisant la loi Hamon. Mais il est aussi possible de rompre le contrat soi-même en envoyant un courrier de résiliation recommandé à l’ancien assureur. Ce dernier devra accuser réception et vous transmettre votre relevé d’information qui sera remis au nouvel assureur auto.

 

Souscrire à un nouveau contrat

 

Durant les 30 jours qui suivent l’étape précédente, vous devez recevoir un avis de résiliation mentionnant la date d’arrêt du contrat avec l’ancien assureur et le relevé d’informations. Après quoi, il est désormais possible de profiter du contrat signé nouvellement tout en se rassurant bien sûr d’avoir rempli toutes les formalités.