Comment réduire ses impôts sans l'immobilier ?

Les charges fiscales continuent d’augmenter, le souci de trouver des échappatoires fiscales se sont accrues et sont devenues plus complexes. Cependant, il existe encore de nombreux dispositifs que vous pouvez utiliser pour obtenir des réductions fiscales, principalement la défiscalisation immobilière. Dans cet article, vous découvrirez plus d'informations.

Les SCPI fiscales

Entre placements financiers et placements immobiliers, la SCPI est une alternative intéressante aux placements en pierre. Ces investissements, connus sous le nom de "pierres de papier", comprennent l'acquisition d'actions dans des sociétés civiles d'investissement immobilier. Vous pouvez obtenir plus d'informations ici. 

En dehors des avantages indéniables de la SCPI (rentabilité, partage des risques d'investissement d'un portefeuille immobilier diversifié, pas de contrainte de gestion des loyers, etc.), ce produit vous permet de profiter des avantages fiscaux de l'immobilier neuf. En revanche, vous devrez choisir la SCPI fiscale (et non la SCPI de rendement).

Le financement des PME

Pour encourager le financement des PME, le législateur a mis en place des incitations fiscales pour les contribuables participant au financement (investissement dans les PME). Contrairement au dispositif "ISF PME", celui-ci permet de réduire de 18% l'impôt sur le revenu versé aux PME. Ce financement est plafonné à 20 000 € pour une personne seule et 40 000 € pour un couple. Toutefois, si vous dépassez ce plafond, vous pouvez différer l'avantage fiscal de 4 ans. 

En outre, si vous investissez dans une PME de moins de 5 ans (ayant moins de 50 salariés et un chiffre d'affaires et un bilan cumulés inférieurs à 10 millions d'euros), ce plafond est porté à 50.000 euros par personne, dans la limite de 100 000 euros pour un couple.

Les FCPI et FIP

Pour les contribuables qui souhaitent participer à la vitalité économique d'une entreprise sans s'aventurer dans le capital des PME, des parts de FCPI (Fonds Commun de Placement Innovant) et/ou de FIP (Fonds Local d'Investissement) peuvent être achetées. Vous investissez donc votre argent dans des sociétés non cotées via ces fonds, et le gestionnaire investira dans ces fonds pour accompagner la croissance de multiples PME.