Découvrez la mauvaise blague qui lui a coûté un boulot

Aujourd’hui, les médias occupent de grandes places dans les informations et les publicités. Cette place est due souvent due au nombre d’audience de chaque média. Laurent Bignolas est un travailleur dans le domaine qui se charge de réveiller les Français avec la douceur, mais qui ne le fera plus à cause d’une blague considérée de mauvais goût.

la blague de aux mauvais goûts de Laurent Bignolas

Ayant succédé il y a trois ans William Leymergie, Laurent Bignolas un animateur de la France 2 de l’émission matinale télématin a eu à dire tout haut ce qu’il pense vraiment, ce qui n’a du tout pas plu aux téléspectateurs ainsi que ceux qui étaient présents sur le plateau. En effet, il a fait dans son humour mal organisé une comparaison entre le mot « chorégraphie » et le mot « chouré-graphie » pensant qu’il pourrait avoir une ovation de la part des internautes. Pour voir complètement comment s’est passée la blague, vous allez devoir regardez ici. En effet, après la blague, les téléspectateurs qui valent plus d’un million ont manifesté leur mécontentement via les réseaux sociaux. Ce qui a marqué la maison France 2 qui a profité pour s’excuser au nom de l’animateur.

cette blague coûte la place de l’animateur du télématin

Les journalistes ont fait lire aux lecteurs ce qui suit « il ne manque plus que de tampon officiel de la direction de France Télévisions, qui doit le recevoir et définitivement sceller son sort dans les prochains jours », mais Laurent Bignolas est tellement étonné lorsqu’il s’est fait interroger. Il réagit en disant « si je dois arrêter, ça sera un peu brutal, mais je peux très bien le comprendre “il revient avec son proverbe pour dire, ‘peut-être que j’ai scié la branche sur laquelle j’étais assis ? je me souvent remis en question’. Toujours les journalistes ont interrogé son prédécesseur, mais ce dernier affirme ne savoir ce qui est réservé à son successeur. Notifions que les journalistes ont des informations précises au côté de la direction même la source est restée inconnue.