Les données de santé en accès libre sur internet

L’un des nombreux inconvénients d’internet est bien sûr la fuite de données médicale de nombreux patients. Plus d’une vingtaine de laboratoires d’analyse médicale ont subi une fuite d’information personnelle de santé de plusieurs patients, dont les données sont en libre accès sur internet. Qu’est-ce qui s’est passée exactement et quels sont les dangers pour les victimes ? Les réponses dans cet article.

Les données concernées

Le journal Libération rapporte une fuite de données de près de 491 840 personnes disponibles sur Internet. Il s’agit d’un package d’informations pouvant aller jusqu’à 60 informations sur une même personne. En autre, le groupe sanguin, le matricule de sécurité sociale, la date de naissance, numéro de téléphone, et l’identité du médecin traitant, etc. Les données concernant certains patients sont plus détaillées en l’occurrence sur leur état de santé, patient sourd, état sérologique, évolution de la grossesse… La fuite a été relayée par Damien Blanca, l’auteur du blog Zataz dans la sécurité informatique qui a découvert qu’un groupe de hackers se partageaient les données.

les coupables de cette dissipation d’infos

Pluisieur laboratoire utilisant le même logiciel de traitement de données de biologie Mega-Bus édité par la société Dedalus France sont responsables de cette dissipation d’information médicale. L’entreprise réfute être le responsable de cette fuite, même si le logiciel qu’il commercialise n’est plus à jour et tend à être abandonné. A en croire les sources, il s’agirait d’une copie des fichiers regroupant les informations médicales enregistrées sur des serveurs personnels installés dans les laboratoires.

Des risques pour les victimes

En attendant de déterminer d’où proviennent la fuite et les responsables, les victimes sont exposées à des risques de phissing et d’usurpations d’identité. Il peut y avoir également la délivrance de fausse ordonnance. Les données fuité constituent une grande menace pour des milliers de personnes.