Quels sont les critères de remboursement des bas de contention ?

Une fois diagnostiqué comme patient atteint d’un mal de pieds, vous aurez droit à un bas de contention qui sera remboursé par la mutuelle. Cependant, certains critères sont liés à ce remboursement et fixés par la compagnie d’assurance. Quels sont ces critères ?

Le nombre de bas de contention permis

Les accidents qui peuvent entraîner le port des bas de contention sont divers, allant du plus anodin au plus sérieux. Cela entraîne un nombre important de bas de contention par année, cependant, la mutuelle d’assurance a fixé un plafond. En effet, si le patient veut se voir prendre en charge, il devra pour autant ne pas dépasser une base limite de 8 paires annuellement. C’est le médecin traitant qui fixe l’ordonnance, mais c’est la compagnie d’assurance qui s’assure de la bonne utilisation de ces paires. Cela permet d’éviter les abus de remboursement et cela s’effectue par une visite pour vérifier la bonne utilisation ou l’utilisation effective de la totalité des paires.

Être digne de recevoir le bas de contention

Remplir les conditions fixées par la mutuelle de santé est une des conditions préalables pour recevoir les paires de contention. Ainsi, le patient devra prendre rendez-vous pour une consultation, ou tout autre spécialiste pour avoir la prescription. Seule cette étape permettra au patient de se voir indemniser les frais de bas de contention. Cependant, pour recevoir une prescription, il faudra que l’individu soit atteint de certains troubles à savoir :

  • Les troubles veineux rendant les jambes lourdes,
  • Les varices,
  • Les douleurs de veines liées à une opération chirurgicale,
  • Les troubles des veines entraînant une phlébite.

Une fois ces troubles avérés chez le médecin traitant, le patient est éligible à recevoir un bas de contention.

Les bas de contention remboursables

Il est important de savoir que tous les bas ne sont pas remboursables, pour cela, vous aurez simplement à suivre les indications du médecin et du pharmacien. Cependant, un bas de contention valable pour un remboursement doit être de classe (1, 2, 3) et de nature collant, en forme de chaussette, ou de bas et être en coton. La classe correspond à la pression du bas sur les pieds et plus le chiffre s’élève plus la compression est intense.